Jouer à qui vous n’êtes pas pour voir votre beauté infinie

Posted in: Non catégorisés- févr. 02, 2018 No Comments

Saviez-vous que votre force vitale a des désirs spécifiques pour vous? Avez-vous déjà pris conscience que vous jouez constamment à qui vous n’êtes pas? En fait, il y a un lien entre ces deux situations. Votre force vitale est comme une balle qui a une trajectoire dont vous changez la direction par votre volonté. Observer comment se joue ce jeu ouvre une fenêtre fascinante sur la nature infinie de votre beauté.

Imaginez une balle, votre force vitae, complète avec une intelligence suprême et tout ce dont avez besoin. Comme vous ne savez pas où elle veut vous amener, et surtout quand son parcours ne vous plaît pas, votre orgueil lui résiste en changeant sa trajectoire parce que :
1. elle exige de la flexibilité et de l’humilité
1. vous n’êtes pas n’êtes pas consciente qu’elle sait exactement ce dont vous avez besoin, dans le moindre détail
2. vous ne savez pas que vous avez cette force vitale ET que sa mission est de prendre soin de votre vrai soi
3. vous ne faites pas confiance à cette force et vous voulez la contrôler avant même de savoir qui elle est
4. parce que son parcours peut être inconfortable
5. parce que d’autres trajectoires semblent plus « correctes »
6. ou toutes ces réponses.

Vous vous dites probablement : Comment puis-je savoir que ce que je fais est approprié ou non quand je ne sais même pas que ma force de vie a des désirs spécifiques pour moi! J’ai eu la même réaction. Mais en y réfléchissant, je me suis demandé si c’est ce qui explique pourquoi les choses n’arrivent pas « comme elles le devraient » malgré nos meilleures intentions, nos stratégies et nos efforts. En fait, dès l’enfance on sait plus ou moins consciemment ce qu’on est venues faire sur Terre… mais on a tendance à l’oublier.

Votre force vitale fournit l’inspiration pour faire ou ne pas faire les choses. Alors pourquoi ne l’écoutez-vous pas? À cause de l’orgueil mais aussi parce que sa voix est subtiles. Elle de la difficulté à se faire entendre à travers le bruit de :
– vos jugements et croyances sur vos rôles individuels et sociaux
– vos doutes, vos dénis et vos excuses
– votre tendance à interpréter, ruminer, blâmer, combattre, reculer devant les défis et vouloir être comme « les autres »
– votre paresse, votre manque d’engagement.
Pourtant quand vous écoutez cette voix, tout coule. Mieux encore, vous n’avez même pas besoin d’écouter car vous ne remarquez même pas que vous et votre force vitale ne faites qu’un parce que vous êtes totalement présente à ce que vous faites et vous vous amusez bien. Votre beauté s’épanouit dans toute sa splendeur, en tout simplicité et d’une façon qui vous est unique.

Je vous propose donc de jouer à ce jeu quand les choses ne coulent pas :
Comment procéder :
1. Observez vos jugements face à la situation dans laquelle vous êtes.
2. Identifiez quelle est la nature de votre résistance (voir liste ci-dessus).
3. Donnez un nom à chaque résistance (ce que fait la main pour changer la trajectoire de la balle), eg. Jeanne/station du déni; Pierre/station de la ruminations; Marie, station du doute, etc.
4. Lancez la balle à la première personne et demandez-lui ce qui se passe. Puis demandez-vous : Est-ce que son témoignage me touche? Comment?
5. Observez cette personne lancer la balle à la suivante.
6. Répétez le processus avec chaque « personne » que vous avez identifiée.
3. Observez-les avec compassion, sans jugement, peu importe les inconforts de votre égo.
4. Ne faites rien, sauf bien respirer.

Le simple fait que cette « personne » se sente reconnue la rassure, de même que toutes les cellules de votre corps physique, émotif et mental. Le fait de visiter chaque station fait de vous une gagnante. Pourquoi? Parce que çe processus vous donne de la flexibilité et vous ramène inévitablement dans le courant de la vie. Il vous montre que vous n’êtes pas vos attentes inatteignables. Il vous enseigne quelque chose d’absolument magnifique que seule vous pouvez connaître : l’infini de votre beauté. Vous apprenez que vous n’êtes pas le contrôleur de votre force vitale mais que vous ÊTES votre force vitale. Et ça, c’est votre contribution à la vie.

Si vous n’explorez qu’une ou deux de ces stations, vous vous enlisez. Mais soyez sans peur, l’être humain se fatigue facilement et votre force vitale vous libérera éventuellement pour retrouver le fil de votre vie… c’est dans sa nature.

Vous aimeriez un guide pour jouer à ce jeu? Contactez-moi ici pour prendre rendez-vous.

No Responses to “Jouer à qui vous n’êtes pas pour voir votre beauté infinie”

Commentaire